منتديات لـــك همس للروح
تمّهل .. أيها
المُنعطِف إلى هذا المكان ..
لا تُسرع .. خُذ نفساً ..
اشتمّ عبق الفصول الأربعة ..
رتّب الورود معنا .. ايقظ الحزن ..
داعب الأمل .. لحنّ الأنين ..
حركّ السكون.. هناك دائماً مُتسعٌ للبقاء ..
امسك القلم .. اختر جداراً .. اترك أثراً عليه .. كلمة .. حرفاً ..
أو همزة وصلٌ بيننا .. لا تعبُر هكذا ..
اوقد قنديلاً في مجلسنا "
لهذا ندعوك الى التسجيل معنا
]



 
الرئيسيةالبوابةاليوميةمكتبة الصورس .و .جبحـثقائمة الاعضاءالمجموعاتالتسجيلدخول


شاطر | 
 

 les types de texte

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
سناء كمالي
مؤسسة ومديرةالموقع
مؤسسة ومديرةالموقع


الساعة الان :
عدد المساهمات : 646
العمر : 30
موطني موطني :
هوايتي هوايتي :
حكمتي حكمتي : أحياناً يغرقنا الحزن
حتى نعتاد عليه .. وننسى
أن في الحياه أشياء كثيرة
يمكن أن تسعدنا
وأن حولنا وجوهاً
كثيرة يمكن أن تضيء
في ظلام أيامنا شمعة ..
فابحث عن قلب يمنحك الضوء
ولا تترك نفسك رهينة
لأحزان الليالي المظلمة ...





تعاليق : أنا إن عشت لست
أعدم قوتا
وإذا مت
لست أعدم قبرا
همتّي همة الملوك
ونفسي
نفس حر ترى
المذلة كفرا

ماذا تحب ؟ :
مشروبك المفضل :
قناتك المفضلة :

مُساهمةموضوع: les types de texte   الجمعة ديسمبر 27, 2013 9:48 pm



Un type est une catégorie de classement de textes fondée sur des critères linguistiques observables dans le texte même. C'est le terme qu'utilise J.-M Adam, chercheur spécialisé en ce domaine. On utilise aussi le termes types de discours ou formes de discours (Weblettres).
Pas mal de textes sont cependant constitués à partir de séquences textuelles de types différents.

On peut ainsi trouver des poésies dont le type est à la fois descriptif, narratif, dialogué et argumentatif (c'est le cas de la fable). A l'inverse, un type de texte narratif peut être représenté par des genres différents : roman, conte, fait divers, bande dessinée...

Les types de textes :

- Narratif.
-Descriptif.
-Argumentatif.
-Expressif.
-Injonctif.
-Explicatif.

1)-le Types Narratif:

Le texte narratif est une texte qui peut être réel ou imaginaire. Il comprend en son sein un processus de transformation. Il peut être écrit de façons très différentes ce qui peut le rendre assez complexe selon le schéma narratif qu'il suit et le point de vue de la narration qu'il adopte. On le retrouve surtout dans trois genres : le roman, le conte et la nouvelle.

1. Définition:

Le texte narratif appelé aussi récit est une histoire qui peut être réelle ou fictive : récit d'aventures, récit historique, récit merveilleux... Il est raconté par un narrateur soit à la 1re (je) ou 3e personne (il, elle), selon qu'il est ou non impliqué dans le récit.

2. élément:

Le texte narratif décrit une succession de faits qui s'enchaînent. Les verbes d'action et de mouvement renseignent sur la progression de l'histoire, à laquelle participe(nt) un (ou plusieurs personnages). Celui qui raconte ; le narrateur peut, lui aussi, être un personnage de l'histoire qu'il raconte.
L'histoire se déroule en un temps et un lieu donnés d'où l'utilisation de compléments circonstanciels de lieu et de temps définissant le cadre spatio-temporel de l'action. Parfois, le temps auquel les verbes sont employés suffit à suggérer la durée.

NB : verbes au passé simple = récit ; mais tous les récits ne sont pas tous au passé simple !

3- exemple:

"Dans la Capitale nationale, à l'aube du XXIe siècle, un détective, Karl, au feutre noir et au long manteau sombre n'avait pas de boulot depuis au moins six mois. Sa vie était calme et sans histoires jusqu'au jour où il reçut la visite d'un mystérieux personnage

2-) le Types descriptif:

1. Définition générale:

Le texte descriptif représente des objets, des lieux, des personnages dans un espace donné. Lorsqu'il s'agit de personnages, on parle plutôt de portrait.
On reconnaît un texte descriptif à la présence nombreuse d'imparfaits dans un contexte au passé (attention : une description est au présent dans un contexte au présent). On peut noter également la présence de repères spatiaux (plus loin, sur...) ; le lexique utilisé comprend en général beaucoup de noms et d'adjectifs servant à caractériser l'objet, le lieu ou le personnage ; les verbes sont souvent des verbes d'état.

2. Fonction du texte descriptif:

Selon le texte dans lequel elle se trouve, une description peut avoir pour fonction :

- de communiquer un savoir sur le réel : fonction informative, documentaire ;
- de renforcer la vraisemblance d'une histoire : fonction réaliste ;
- de livrer des métaphores, des connotations..., dont la valeur est symbolique ;

la description

devient alors image d'une autre réalité : fonction poétique;
- de servir à une démonstration : fonction argumentative ;
- de jouer un rôle dans le développement d'un récit (pour donner des indices importants pour
l'intrigue) : fonction narrative.

3. Organisation de la description:

Un narrateur omniscient peut interrompre son récit pour décrire : c'est alors une description neutre. Souvent, le romancier (en particulier les romanciers réalistes) préfère la description subjective, associée à l'action et la perception d'un personnage.
En général, la progression de la description est à thème divisé : un thème d'ensemble est développé en sous-thèmes correspondant souvent à autant de paragraphes.
Comme la narration, la description est rarement présentée de manière isolée ; de plus, à partir du XIXme siècle, la fonction réaliste de la description a été largement privilégiée, de sorte qu'elle fasse partie intégrante du récit et n'apparaisse plus comme un ornement gratuit et qu'on pourrait aisément retrancher.





3- le Types argumentatif

1. Définition générale:

L'objectif de notre texte argumentatif est de convaincre le destinataire. Il est donc important de bien connaître qui est le destinataire pour mieux le convaincre.

2- Structure du texte argumentatif:

(vous pouvez allez voir directement à la fin de cette page pour un point de vue global)
Le texte argumentatif est formé de 3 parties;

1 ) introduction.
2) argumentations (corps du texte.) .
3) conclusions.

CONSEIL: Il est conseillé de commencer par compléter le corps du texte (2) et ensuite de reprendre les points pour les mettre dans l'introduction et la conclusion. Tous les points cités dans l'introduction doivent être traités dans le corps du texte et si possible mentionner brièvement dans la conclusion.Il faut lister les arguments pour et contre, chacun accompagné d'un exemple concret.ARGUMENT + EXEMPLE s'y rapportant

3.exemple:

La justice est une chose qui fait et doit faire partie de nos vies, ainsi elle est fondamentale pour chacun de nous. Elle est perçu comme le respect d'autrui, elle doit être exact, équitable et doit avoir le même sens pour tout le monde. Toutefois, on peut la fuir, essayer de s'en soustraire et même d'entreprendre l'injustice. Donc, est-ce que fuir est bien?

Dans ce texte, j'essaierai de démontrer que oui l'injustice est commis en essayant de fuir ce qui est justice, mais le prix à payer peut-être cher. Cette injustice peut être commis par n'importe quel individu dans n'importe quelle circonstance, mais il y en a qui sont plus importante que d'autre. Ainsi, elle peut impliquer de nombreux débats et susciter plusieurs points et plusieurs opinions.
Premièrement, fuir c'est commettre une injustice selon la loi de Socrate, parce qu'il a toujours dit qu'il ne fallait pas rendre injustice par injustice qui est de rendre le mal par le mal. Donc, s'il s'enfuit, tout ce qu'il a dit et fait depuis tant de temps ne sera plus valable. Au fond, il aura essayer de faire valoir ses idées pour rien. D'une autre part, le prix est cher si Socrate ne s'enfuit pas, car sa vie est en jeu. ***199;a prend beaucoup de courage et de volonté de vouloir mourir plutôt que de commettre une injustice. Ce n'est vraiment pas tout le monde qui oserait payer ce prix et peut-être même pas moi. Fuir n'est pas une chose honnête à faire. Tout d'abord, parce qu'on ne respecte pas ses engagements. Quand on prend un engagement, c'est qu'on n'y tient et on doit le respecter. Comme Socrate, qui lui c'est de faire valoir son opinion. Par exemple, cela peut-être seulement de faire le ménage de sa chambre chaque semaine, alors on doit veiller à ce que ça soit fait. Un engagement, c'est une initiative qu'on prend.

... a suivre





الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
معاينة صفحة البيانات الشخصي للعضو http://foryou.maghrebarabe.net
سناء كمالي
مؤسسة ومديرةالموقع
مؤسسة ومديرةالموقع


الساعة الان :
عدد المساهمات : 646
العمر : 30
موطني موطني :
هوايتي هوايتي :
حكمتي حكمتي : أحياناً يغرقنا الحزن
حتى نعتاد عليه .. وننسى
أن في الحياه أشياء كثيرة
يمكن أن تسعدنا
وأن حولنا وجوهاً
كثيرة يمكن أن تضيء
في ظلام أيامنا شمعة ..
فابحث عن قلب يمنحك الضوء
ولا تترك نفسك رهينة
لأحزان الليالي المظلمة ...





تعاليق : أنا إن عشت لست
أعدم قوتا
وإذا مت
لست أعدم قبرا
همتّي همة الملوك
ونفسي
نفس حر ترى
المذلة كفرا

ماذا تحب ؟ :
مشروبك المفضل :
قناتك المفضلة :

مُساهمةموضوع: رد: les types de texte   الجمعة ديسمبر 27, 2013 9:50 pm


LE TEXTE NARRATIF
Le texte narratif raconte des faits réels ou imaginaires, une action qui progresse dans le temps. Le rapporteur est appelé narrateur, il n'est souvent que témoin de l'action, lorsqu' il y participe ("je") il est appelé narrateur personnage. Le système d'énonciation utilisé est celui du récit par opposition au système du discours: lettre, oral, texte argumentatif...
Indices de la narration :
* Les temps du passé prédominent, notamment le passé simple: action entreprise et achevée ( "premier plan"), et l'imparfait ( "arrière plan"): action entreprise, mais inachevée. " le soleil brillait au dehors, il sortit". D'autres temps interviennent : plus- que- parfait ( action antérieure à une action passée), le présent de narration : actualisation d'un évènement ( "gros plan" ). Le présent peut avoir d'autres valeurs : le présent de vérité générale énonce une idée qui est toujours vrai ("les petits sont toujours perdants "), le présent du discours est utilisé dans le discours rapporté ou pour un commentaire du narrateur .
* Le récit est souvent à la troisième personne, les indicateurs de temps sont nombreux et se situent par rapport aux événements et non par rapport au moment où est écrit le texte = adverbes de temps : la veille, le lendemain, ...
Le point de vue du narrateur ou focalisation
* La focalisation externe: le narrateur ne joue aucun rôle dans les évènements. II a seulement une connaissance extérieure des actions, des paroles des personnages.
* La focalisation interne : le narrateur est un personnage de l'histoire. Le lecteur voit et connaît à travers le personnage (il peut ainsi connaître les pensées du narrateur personnage).
* La focalisation zéro { regard omniscient ) : le narrateur, sans participer à l'histoire, sait tout des personnages (actions, pensées) à tout moment et partout. Le lecteur connaît donc tout.
L'ordre et la durée des événements
* L'ordre :
+ l'enchâssement; c'est lorsque un récit ( souvent antérieur, dit récit enchâssé ) est intégré dans un autre récit ( dit" récit cadre").
+ le retour en arrière: récit d'un évènement antérieur dans le déroulement de l'histoire.
+ l' anticipation : récit d'un évènement futur.
* La durée:
+ le sommaire: un évènement long est résumé.
+ la scène : un évènement est détaillé.
+ l'ellipse : un saut dans le temps ( "dix jours plus tard...").
Le schéma narratif (dans une nouvelle, un roman ...)
* Situation initiale : situation de départ de l'histoire.
* Élément perturbateur ( déclencheur): évènement qui va déclencher l'action ( tout à coup...)
* Actions ( péripéties): déroulement des actions.
* Élément équilibrant: événement qui résout une situation, met fin aux actions.
* Situation finale : nouvel état de stabilité.
Le schéma actantiel ( ou schéma des actants ) Les forces agissantes interviennent dans un récit pour en faire progresser l'action et la modifier. Une force agissante peut être une idée, des individus ...
* le sujet: réalise l'action ( qui? )
* l'objet : représente ce que recherche le sujet ( que veut il ?)
* le destinataire :représente le but de l'action ( pour qui ? pour quoi ?)
* le destinateur: commande l'action ( Poussé par qui? par quoi?)
* les alliés: aident à réaliser l'action ( avec qui? quoi?)
* les opposants: gênent les actions du sujet ( malgré qui? quoi?)
Les genres littéraires utilisant la narration :
* Le roman : c'est le genre littéraire le plus représenté et le plus lu, il s'agit d'un texte long. Les romans peuvent être répartis en sous- genres: policier ( résolution d'une énigme), autobiographique ( vie de l'auteur), d'aventures ( actions a diverses époques...), historique ( époque antérieure, faits connus, personnages célèbres...), science fiction ( avenir de l'humanité...)
* La nouvelle: récit bref, le narrateur est souvent présent, elle comporte peu d'action mais l'intensité dramatique est forte, action concentrée, un seul sujet, peu de personnages, publication en recueil .
* Le conte : sous le nom de conte se rencontrent des textes divers. Tous sont très brefs, font entrer le lecteur dans un univers déroutant : le conte de fée ( cadre merveilleux, époque indéterminée, fin heureuse), le conte philosophique récit qui exprime des idées philosophiques), le conte fantastique ( raconte une histoire inexplicable entre la réalité et l'irréel, l'extraordinaire)
LE TEXTE DESCRIPTIF
Son but : le texte descriptif donne à voir un objet, un animal, un lieu ; s'il s'agit d'une personne, on parle de Portrait. Il est souvent associé au texte narratif ( pause descriptive dans la narration)
Les caractéristiques :
* les temps des verbes: imparfait ou présent de l'indicatif
* les expansions du groupe nominal : il y a de nombreux adjectifs qualificatifs, compléments du nom, subordonnées relatives.
* les images poétiques : il y a souvent des images, des comparaisons = le comparé est associé à un comparant par l'intermédiaire de l'outil de comparaison, le point commun associe les deux: ex" il est rouge comme une pivoine" (" il "est le comparé, "pivoine" le comparant, "comme" l'outil de comparaison, la couleur rouge est le point commun). Les métaphores : il n'y a pas d'outil de comparaison. La métaphore annoncée ( le comparé et le comparant sont présents : ex "les steppes de neige des nappes blanches"), la métaphore directe ( le comparé est absent, rien n'annonce le passage dans une autre réalité: ex " des mains frisées couraient..." ici le comparé qui est absent = le vent).
* Présence d'indicateurs de lieux ( repères spatiaux) : "ici", "plus loin"..
Le point de vue ( focalisation): l'objet est décrit au travers du regard du narrateur. Point de vue interne, externe ou omniscient = voir page "texte narratif".
La structure du texte descriptif : Un texte descriptif est organisé selon une structure que l'on appelle souvent "arbre descriptif", il se compose de l'objet décrit ou thème ( ex une maison.) celui ci est décomposé en éléments ou sous- thèmes ( ex la façade, le balcon, l'entrée...), eux mêmes décomposés en sous éléments ( ex fenêtres, porte...). Ces éléments sont reliés entre eux par des mots de liaison permettant au lecteur de se repérer dans l'espace (ici, plus haut... ). Les éléments sont souvent développés par des expansions du groupe nominal ( adjectifs, compléments du nom, subordonnées).

Le portrait : c'est la description d'une personne, il peut donner son identité ( situation sociale, nom, âge...) décrire le physique ( visage, corps, vêtements...), la psychologie ( portrait moral, caractère...).
LE TEXTE POETIQUE
Définition : Le texte poétique utilise un langage particulier qui exploite les images, les jeux sur les sons, le rythme et les sonorités.
La mise en page
La nature des vers: ils sont souvent regroupés en strophes ( strophes de 2 vers = le distique, 3=tercet, 4= quatrain, 5=quintile, 6=sizain,7=septain, 8=huitain, 10= dizain ).II existe des vers plus courts ou plus longs. Lorsque dans un poème les vers sont de natures différentes on parle alors de vers libres, s'ils sont tous de même nature, il s'agit de vers réguliers. Les vers les plus utilisés sont l'alexandrin ( 12 syllabes), le décasyllabe (10 syllabes), l'octosyllabe (8 syllabes).
La mesure du vers : le vers français est déterminé par le retour du même nombre de syllabes. Dans le décompte des syllabes ( pieds) le "e" muet ne compte pas ( la dernière syllabe ne se prononce pas) s'il est placé devant une voyelle ( première lettre du mot suivant) ou s'il termine le vers. On parle de l'élision du "e" muet. Exemple : " ayant poussé la porte étroite qui chancelle" ( 12 syllabes)
Cas particulier : la diérèse = prononciation en deux syllabes de deux voyelles qui n'en forment habituellement qu'une. Exemple : "J'étais insouci-eux de tous les équipages" (12 syllabes )
Le rythme dans le poème
Le texte poétique associe les mots en groupes réguliers ou irréguliers en vue de créer un rythme particulier. Le vers se décompose en séquences de longueurs variables délimitées par des accents ( voix plus forte) et des pauses (arrêts de la voix). En français on marque une accentuation sur la dernière syllabe d'un groupe de mot ayant unité de sens et unité grammaticale.

* Les accents et les pauses : le rythme du vers est crée en fonction de ces accents toniques. Chaque accent est immédiatement suivi d'une pause: les pauses délimitent les mesures qui composent le vers. exemple : "Les vagues du matin/ se levaient/une à une" (2 syll+ 4+3+3) = alexandrin de quatre mesures (les barres obliques marquent les pauses). Le mot ou le groupe de mots situé sous cet accent est mis en valeur. Exemple : " Il dort dans le soleil / la main sur la poitrine " ( Rimbaud).Selon la disposition des mesures, il y aura régularité ou irrégularité, impression d'équilibre ou de rupture... le rythme est porteur de sens.
Exemple : "Quoi? / Que regarde t elle ? / Elle ne sait pas / L'eau" (Hugo) = ( 1 syll+5 + 5+1 ) il y a ici outre la disposition symétrique des mesures courtes qui créent une impression d'hésitation et d'indécision.
Exemple : " Leur soleil / c'est la soif / la poussière / la sueur / le goudron"( Prévert ) = ( 3+3 + 3+3+3 ) il y a ici un équilibre parfait, un impression de calme, de force. Chaque mesure est martelée et marquée.
* Les différents rythmes de l'alexandrin : Dans le cas de l'alexandrin, on distingue le rythme binaire et le rythme ternaire. L'alexandrin binaire est le plus fréquent. II comporte 4 accents et se divise en deux parties égales de 6 syllabes, ou hémistiches. La pause centrale est appelée la césure, les autres pauses des coupes.
Exemple : "Un point noir/ est resté// dans mon regard/ avide "
L'alexandrin ternaire ( ou trimètre romantique ) possède trois accents qui le divisent en trois mesures de quatre syllabes.
Exemple : "L'horreur des bois, /l'horreur des mers,/ l'horreur des cieux"
* L'enjambement : quand la phrase se poursuit d'un vers sur l'autre sans marquer de pause en fin de vers. Il ya rejet, quand le dépassement ne concerne qu'un mot ou groupe court rejeté au début du vers suivant et contre-rejet si la phrase commence avant la fin du vers précédent .
Exemple de rejet :
" Est- il vrai que parfois le triste coeur d Agathe dise :
Loin des remords, des crimes, des douleurs ... (Baudelaire)
Exemple de contre-rejet :
"Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :"( Rimbaud)





الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
معاينة صفحة البيانات الشخصي للعضو http://foryou.maghrebarabe.net
عطر الياسمين
عضو فعال
عضو فعال


الساعة الان :
عدد المساهمات : 91
العمر : 29
موطني موطني :
هوايتي هوايتي :




ماذا تحب ؟ :
مشروبك المفضل :
قناتك المفضلة :

مُساهمةموضوع: رد: les types de texte   السبت أبريل 12, 2014 4:43 pm

 

  




الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
معاينة صفحة البيانات الشخصي للعضو
 
les types de texte
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1
 مواضيع مماثلة
-
» les types de phrases
» انواع المكيفات AC Types
» دروس Python بالإنجليزية بسهولة - تعلم اللغة

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
منتديات لـــك همس للروح :: 

@ مستوى التعليم الاعدادي @ :: 

@ السنة الأولى اعدادي @

-
انتقل الى: